Les trois sources principales des Doré d'Amérique

On trouve des Doré dès le début de la Nouvelle-France. Roger Doré est tué par les Iroquois avant 1664. Pierre Doré de Saint-Nicolas (La Rochelle) épouse Jeanne Rivaut à Québec en novembre 1681. Il décède en mai 1684 et ne laisse aucun descendant. Le généalogiste Tanguay fait mention de Marie-Joseph Doré, épouse de Michel Gingras, qui aurait vécu au pays vers la même époque... En savoir plus >

Les variations patronymiques

Certains des descendants des trois Français à l'origine des Doré qu'on retrouve en Amérique du Nord ont modifié l'orthographe de leur nom sans pour autant que la prononciation... En savoir plus >

Nouvelles

INSCRIVEZ-VOUS ET RECEVEZ UNE NOTIFICATION À CHAQUE NOUVELLE PUBLICATION

Archives historiques

Bulletin Doré

Entre 1992 et 2006, le fondateur de l'association Paul-Émile Doré a publié, en collaboration avec Jean Gagnon Doré, 23 bulletins comptant environ 200 articles différents maintenant accessibles à toutes les personnes intéressées. © Reproduction autorisée. Prière de mentionner la source.

Moments d'histoire

En ce 17 mars, fête de saint Patrick, "Hats Off" à mon arrière-arrière-grand-mère Elizabeth Holland, une Irlandaise née en Ontario de parents qui avaient immigré vers 1830. Née en 1856, elle avait épousé en 1872 Maxime-Léon Lizotte (photo) avec qui elle a eu 13 enfants, dont l'aîné John Maxime Lizotte dit Lizette est mon arrière-grand-père. Ses descendants sont au Québec, en Ontario, aux États-Unis et dans l'Ouest canadien. ...

View on Facebook