Les trois sources principales des Doré d'Amérique

On trouve des Doré dès le début de la Nouvelle-France. Roger Doré est tué par les Iroquois avant 1664. Pierre Doré de Saint-Nicolas (La Rochelle) épouse Jeanne Rivaut à Québec en novembre 1681. Il décède en mai 1684 et ne laisse aucun descendant. Le généalogiste Tanguay fait mention de Marie-Joseph Doré, épouse de Michel Gingras, qui aurait vécu au pays vers la même époque... En savoir plus >

Les variations patronymiques

Certains des descendants des trois Français à l'origine des Doré qu'on retrouve en Amérique du Nord ont modifié l'orthographe de leur nom sans pour autant que la prononciation... En savoir plus >

Nouvelles

INSCRIVEZ-VOUS ET RECEVEZ UNE NOTIFICATION À CHAQUE NOUVELLE PUBLICATION

Archives historiques

Bulletin Doré

Entre 1992 et 2006, le fondateur de l'association Paul-Émile Doré a publié, en collaboration avec Jean Gagnon Doré, 23 bulletins comptant environ 200 articles différents maintenant accessibles à toutes les personnes intéressées. © Reproduction autorisée. Prière de mentionner la source.

Moments d'histoire

En arrivant sur la côte de Charlevoix, vers 1774, les Doré établissent avec la famille Thibeault une alliance qui se renouvellera régulièrement jusqu'à la fin du 20e siècle. L'histoire des Doré et des Thibeault, une nouvelle publication de l'Association des familles Doré à www.associationdesfamillesdore.ca/les-familles-dore/les-dore-et-les-thibeault-un-entrelacs-secula...
(Photo de mariage d'Angèle Doré et Almas Thibeault, 1916)
...

View on Facebook